Panier
Mon panier : aucun article
Accueil > Fertilité masculine

Fertilité masculine

Fertilité Masculine – les principes

 

La fertilité masculine est un processus complexe qui permet à tout homme de pouvoir concevoir un enfant avec sa partenaire.

Aujourd’hui, il est de plus en plus question de la baisse de la fertilité masculine et l’on remarque que pour 40% des couples n’arrivant pas à concevoir un enfant dans les 2 premières années, l’origine est masculine.

Il sera question ici, de mieux comprendre le processus de la fertilité masculine, d’aborder les problèmes d’infertilités masculines et enfin d’exposer les solutions possibles pour booster la fertilité lorsqu’il est encore possible de le faire.

  1. Fertilité masculine, les étapes clefs du processus

    Le potentiel fertile d’un homme commence à la puberté, avec la production de spermatozoïdes, plus couramment appelé spermatogénèse et se poursuit tout au long de sa vie. Ce processus est permanent au contraire du cycle féminin qui s’arrête à la ménopause.

    La spermatogénèse est donc à la base de la fertilité masculine. Les spermatozoïdes produits auront comme vocation pour les couples en désir d’enfant, de féconder un ovule, afin de commencer la première étape de la conception d’un enfant.

    On peut donc résumer la fertilité masculine comme la capacité à féconder un ovule.

 

  1. Les 3 éléments clefs d’une fertilité masculine normale

    Comme nous l ‘avons abordé précédemment, l’enjeux d’une bonne fertilité masculine repose clairement sur la qualité des spermatozoïdes. Afin que toutes les conditions soient réunies il faut que :

    > la production des spermatozoïdes soit dite normale (spermatogénèse), en qualité comme en quantité.

    > la circulation des spermatozoïdes au sein des organes génitaux masculins soit bonne. Ce qui implique toute absence d'obstacle au niveau des épididymes, des canaux déférents et de l'urètre.

    > une éjaculation adéquate.


  1. L’infertilité chez l’homme

    Avant de parler d’infertilité, il faut prendre en compte la durée nécessaire pour chaque couple avant d’arriver à avoir un enfant. En effet, il peut s ‘écouler jusqu’à 2 ans avant de concrétiser ce projet. Un délai certes long mais qui s’explique par le fait que le taux de conception ne dépasse pas 15 à 25% par cycle pour un couple qui ne rencontre pas de difficulté de fertilité.

    Cependant, le facteur de l’âge et plus particulièrement chez les femmes peut nécessiter une consultation plus rapide si le projet de grossesse n’aboutie pas.

    Chez l’homme, l’examen principal qui permet de juger de son potentiel fertile s’appel le spermogramme.

    Il permet de déterminer les spermatozoïdes contenus dans l’éjaculat, leur nombre, un défaut éventuel de mobilité, une anomalie de leur forme.

    Ils existent une cause prépondérante qui peut expliquer une infertilité chez l’homme.

    Celle ci est principalement due à une altération des spermatozoïdes et des testicules.

    > les testicules ne fabriquent pas les spermatozoïdes en quantité et en qualité nécessaire

    > les spermatozoïdes sont correctes mais les voies extracteurs sont endommagés ou obstrués

    > lors de l’éjaculation le sperme remonte dans la vessie