Chiffres clés de la fertilité

Fertilité Masculine : Chiffres Clés

 La fertilité et ses problématiques est un sujet qui touche de plus en plus de couples en désir d’enfant. Voici quelques chiffres pour tenter de mieux comprendre.

80 millions : nombre de couples concernés par  les problèmes de fertilité à travers le monde.  

> 500 000 : nombre de couples qui consultent environ chaque année afin d’être aidés pour concevoir un enfant, soit environ 1 couple sur 7 et 1 sur 10 suit des traitements.  

> 80 % des couples conçoivent naturellement un enfant au bout de 2 ans  

> 60 % des couples qui éprouvent des difficultés conçoivent un enfant au bout de 1 an     

> 6 mois : C’est le délai moyen pour qu’une grossesse spontanée apparaisse lors d’un désir d’enfant.                                                  

> 15 % : C’est le pourcentage des couples connaissant un problème d’infertilité en France

> 33% : C’est le pourcentage d’infertilité féminine. Cette infertilité est souvent liée à des troubles de l’ovulation ou à un problème au niveau des trompes (infertilité tubaire).

> 20% : C’est le pourcentage d’infertilité masculine. C’est à dire les cas où seul l’homme à des soucis.  

> 40 % : C’est le pourcentage d’infertilité mixte. Dans ces cas là, les médecins décèlent un problème à la fois chez l’homme et chez la femme. Tous les deux subissent des traitements médicaux, et très souvent cette infertilité aboutie à une FIV.

> 58 % des fécondations in vitro sont des ICSI.

> 50 % des FIV (fécondation in vitro) concernent les femmes âgées de plus de 35 ans

> 200 000 : Voici un chiffre qui va redonner espoir à tous les couples ayant actuellement des problèmes pour procréer. Depuis les débuts de l’Aide Médicale à la Procréation (AMP) jusqu’à fin 2008, on recense en France 200 000 enfants conçus par fécondation In Vitro (FIV), un chiffre en constante augmentation.

> 10% : Ce chiffre correspond aux infertilités inexpliquées. Malheureusement, il existe des cas ou l’infertilité ne peut être expliquée. Tout va bien chez l’homme et chez la femme et pourtant, aucun embryon ne s’implante dans l’utérus de la maman. Il faut également noter que ce type d’infertilité augmente avec l’âge et devient « plus fréquent » après 35 ans.

> L’âge de la première grossesse est passé de 24 ans environ en 1978 à 29 ans en 2007.

> 28 000 femmes âgées de 40 ans environ ont accouché en 2007 alors qu’elles étaient environ 8000 en 1978.

Il est possible d’améliorer la fertilité du couple par une alimentation spécifique.

Retrouvez plus d’infos sur le portail de la fertilité.